08 décembre 2013

Deux pour le prix d'un

Et oui, mon fan ! Saint Nicolas est passé cette semaine et comme tu as été très sage, aujourd'hui tu as droit à deux nouveautés dans le même message. Il faut dire que je les ai conçues pour aller ensemble. Pas nécessairement, bien sûr, mais bon, je trouve que ça roule bien comme ça.

Voici donc mon waza-bee cardigan (patron Honeybee cardigan de Laura Chau) et la jupe Vogue V1324.

La laine utilisée pour le gilet est la Twin de chez Wollmeise (Petra m'a dit que ça voulait dire "laine de mésange" en allemand, ou "mésange de laine", je ne sais plus. Joli, non ?). Un bonheur à tricoter. Super-méga-coolement douce. Et qui passe à la machine. (Hé, hé, hé !) J'ai hâte de la travailler à nouveau. J'ai acheté trois écheveaux et je n'en ai utilisé que deux. Ce qui nous fait un gilet à 27 € (plus 6,50€ de boutons), ma bonne dame. Gabuzette aura donc droit à un Honeybee elle aussi.

Par rapport au modèle, j'ai préféré faire des manches longues et ajustées avec une ligne d'aibeilles plutôt que des demi-manches droites toutes en jersey. J'ai aussi complètement modifié la façon de faire les têtes de manche. Trop compliqué pour mon petit cerveau. Enfin, j'ai fait le col en côtes au lieu de l'i-cord que j'affectionne pourtant d'habitude. Je trouvais l'encolure beaucoup trop large. Je ne regrette pas car les reste des bordures est aussi en côtes.

wasa dvt

La couleur s'appelle "wazabi", mais d'un avis commun, le wasabi est plus terne. Sauf, sauf, sauf ... pour la dame du resto japonais où j'ai fini mon col, et qui a dit que les wasabi de la couleur de mon gilet, si, si : ça existe, mais vert comme ça, ça arrache la bouche. Toujours est-il que c'est un vert-qui-pète faussement uni. 

Observons :

image1386419007432

Le motif alterne un point d'abeille sur 12 mailles et 6 rangs, très ludique à faire, et une colonne sur 4 mailles et 2 rangs.

Voyons à présent la jupe.
Moué, moué, moué ... Toujours les mêmes problèmes avec Mme Vogue : cette fois la taille est bonne, les hanches sont bonnes, la longueur est bonne. Même la cambrure est bonne. Sauf qu'il se trouve que Mme Vogue a du bide. Ouaih, je sais, ça ne se remarque pas tout de suite ici. Moi aussi j'ai du bide, tu me diras, mais le mien est situé plus haut, genre au niveau du nombril, pas comme celui de Mme Vogue qui est situé au niveau de l'élastique de la tite culotte. Et si tu regardes bien le plan de coupe, tu comprendras que c'est assez difficile à corriger. Grrr !

coupe

 

bide

Toujours est-il que la jupe est assez difficile à couper et à coudre, car il n'y a que des coutures et sur-coutures qui doivent coïncider. Je pense aussi que le tissu que j'ai choisi n'a pas facilité la chose. Cependant la coupe oblique donne une allure que j'aime bien.

 

Et donc, voici le résultat jupe-gilet.

02

Et pour le plaisir de tes yeux embués, voilà le type de photos que ma photographe exige de prendre (et qui explique l'absence de tête sur les photos précédentes). Je pense sérieusement à commander une télécommande pour appareil photo au Père Noël.

03

04

Posté par Gabuzomeuh à 21:57 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Deux pour le prix d'un

    voilà qui est bien joli, et la réalisation reste un mystère pour moi.
    L'avant dernière photo me rappelle quelqu'un...biz

    Posté par ML, 08 décembre 2013 à 22:14
    • Merci ma mère. Ne me fais pas croire que c'est pour la jupe que tu ne
      comprends pas comment on fait. Je tiens bien de quelqu'un le goût des
      aiguilles ! Pour ce qui est de la construction du gilet, moi non plus,
      j'avoue que je n'y ai pas compris grand chose. C'est pour ça que j'ai
      changé la chose.

      Posté par Gabuzomeuh, 09 décembre 2013 à 19:48
  • Et bien voilà tu es toute mimi, bravo pour la jupe et le gilet c'est très beau. Et bravo aussi à la photographe.
    Bises et à tout bientôt

    Posté par Lilaël, 08 décembre 2013 à 22:26
    • Moairf ... La photographe a une vision un poil trop neuf sur son art. Le
      flou artistique, les pauses défiant les lois de la biomécanique humaine, et
      tout ça ... Trop new age pour moi ;o)

      Posté par Gabuzomeuh, 09 décembre 2013 à 19:51
  • Ton pull est sublime, je vais chercher ce point d'abeille

    Posté par Soleillade, 09 décembre 2013 à 07:40
  • Ah beh, tu vois, le wasabi que j'ai chez moi est du même vert qui réveille les pupilles... Et pour le coup, effectivement, il te tient les papilles et les sinus la nuit durant. A tel point que tu te réveilles le lendemain matin, tu en as encore les larmes aux yeux... Par chance, ton nouveau gilet ne fait pas le même effet à mes rétines fragiles. Bien au contraire

    Posté par CamounJazz, 09 décembre 2013 à 15:46
    • Merci bien, chère madame. Je n'ai pas encore essayé de mâchouiller mon
      gilet. Je te dirai le résultat ;o)

      Posté par Gabuzomeuh, 10 décembre 2013 à 12:52
  • oh mais c'est déjà Noël chez toi ! Magnifique ton ensemble
    Quelle efficacité surtout quand je vois le nombre de boutons que tu as cousus ...
    Elle est très forte pour les photos ta mini, je trouve moi !

    Posté par pelsa, 09 décembre 2013 à 19:34
    • Il y a 13 boutons. J'ai fait pire une fois en cousant 24 boutons sur un
      corset ! C'est un peu long à faire, mais ici je n'ai pas utilisé le fil du
      gilet, mais un fil à machine à coudre de la même couleur, et ça facilite
      grandement les choses car il n'y a pas vraiment besoin de rentrer les fils.
      (Maintenant je pense que c'est l'évidence pour tout le monde, mais jusqu'à
      présent pour moi, un tricot, ça se faisait avec de la laine. Point barre.)
      Comme quoi on n'arrête pas d'apprendre !

      Posté par Gabuzomeuh, 10 décembre 2013 à 12:57
  • on dirait qu'il y a des pinces devant; tu pourrais p'tet les faire plus larges pour réduire l'effet.
    En tout cas c'est un bien bel ensemble avec une maîtrise de 2 techniques (couture et tricot) !

    Posté par camelita, 11 décembre 2013 à 21:05
Poster un commentaire